Ergo Mobilys : une cuisine contemporaine adaptée à chaque handicap

Depuis octobre 2011, Ergo Mobilys apporte un soin tout particulier à adapter les dressings, la salle de bains et surtout la cuisine aux différentes infirmités des personnes handicapées. Rendre ergonomique et accessible ce qui ne l’est plus, telle est leur vocation. Alors, qu’est-ce que ça change une handi-cuisine ?

ErgoMobilysCuisineAdaptée

« Notre point de départ est tout simplement le besoin d’une personne », explique clairement Franck Colinet, fondateur d’Ergo Mobilys.

Depuis près de vingt ans, le métier de cuisiniste colle à la peau de Franck Colinet et cette passion qu’il qualifie « de haute-couture » n’est pas prête de s’évanouir. Installé au cœur de Salon de Provence (13), Ergo Mobilys existe depuis le mois d’octobre 2011 et est le fruit conjugué d’une longue expérience en matière de conception de cuisines, d’ébénisterie et de design.

Concevoir une cuisine adaptée n’est pas chose aisée. A chaque nouvelle commande, Franck Colinet a le devoir d’écouter précisément quels sont les besoins de chaque particulier, qu’il soit handicapé moteur, malvoyant ou bien juste vieillissant, afin de bâtir une cuisine sur-mesure.

Pour savoir ce qui se fait en matière de cuisine adaptée, imaginez l’espace d’un instant les progrès et petits détails apportés à une « cuisine normale » pour la rendre accessible à tous. Tour d’horizon des modifications apportées.

Avant de commencer n’importe quelles préparations, il est primordial d’avoir devant-soi un plan de travail de bonne qualité et surtout à bonne hauteur. Dans le cas de figure d’une personne en chaise roulante, le plan de travail, l’évier et la robinetterie doivent arriver au-dessus des jambes de la personne. Afin de laisser passer le fauteuil roulant, les techniciens d’Ergo Mobilys ont pensé à surélever le plan de travail d’au moins 10 cm. En général, des placards de rangement sont placés en dessous des cuves de l’évier, dans le cas d’une cuisine adaptée, il n’y a rien sous l’évier. De plus, les cuves ne sont pas plus profondes de 10 cm pour permettre le passage d’un fauteuil, avec la possibilité de commande de robinetterie déportée en façade.

EM lemans RD

Ranger les bouteilles d’huile, de vinaigre, la salière, les pâtes dans des placards en hauteur est très pratique et représente un gain de place pour les valides. Or les personnes handicapées n’ont pas les mêmes capacités pour se mouvoir et s’étirer. De ce fait, Ergo Mobilys a brisé en quelques sortes les « codes conventionnels » de la présentation d’une armoire, pour les rendre mobiles et accessible.

ErgoMobilys - SwingLa manipulation de l’armoire Swing est optimale car elle sort totalement de son rangement, grâce au pivotement à 180 ° des étagères. Sans oublier que chaque étagère est réglable en hauteur, à droite ou à gauche pour accéder à toutes les provisions. L’armoire d’angle le Mans permet quant à elle un accès intégral à l’ensemble des objets ou aliments que vous y avez placé ; chaque étagère est indépendante l’une de l’autre et pivote sans à-coup.

EM fourtopflex RD

Bien souvent, l’utilisation du four reste assez galère. Le four est situé trop bas et l’on doit se plier en deux pour attraper sa volaille dorée à point, mais encore énormément brûlante et dans l’urgence, on ne sait pas où la poser. Alors imaginez-vous une personne en fauteuil. Pour apporter plus de confort à cette situation, l’équipe d’Ergo Mobilys a repris des idées chez d’autres cuisinistes et avec l’aide d’ergonomes, elle a conçu la combinaison tiroir Topflex et son four à porte escamotable. Plus aucun risque de brûlures, la porte se glisse sous le four lui-même et plutôt que de transporter sur ses jambes un plat chaud, il est possible de transférer le plat sur le tiroir extensible situé à côté.

Peu de force dans les bras ? Pas de soucis, l’ouverture de porte parallèle motorisée est là pour vous aider. Vous toquez sur la façade du meuble et la porte s’ouvre quasiment comme par magie.

EM tiroirparallele RDDe manière générale, les plaques de cuisson à induction ne sont pas difficiles à utiliser, sauf pour les néophytes qui n’ont jamais touché de leur vie à ce genre de plaques. Or, les malvoyants peuvent rencontrer plusieurs sortes de problèmes, tels que la difficulté à discerner les dessins de mise en marche ou d’augmentation du degré de chauffe d’un plat. Ergo Mobilys propose une nouvelle fois de jouer sur les contrastes et sur les reliefs : l’ensemble du plan de travail sera par exemple de couleur rouge et la plaque de cuisson noire ; les dessins auront été remplacés par de véritables boutons de commande.

Enfin, les grandes familles ont souvent un réfrigérateur qui ne mesure pas loin de 2 mètres et qui leur permet de stocker un maximum de denrées. Une fois de plus, les personnes handicapées moteur sont oubliées. Elles ne peuvent pas se mouvoir à leur convenance, aussi pour pallier à ce manque de hauteur, les frigos que le groupe propose ne sont pas plus hauts qu’1m50. Il existe même des « réfrigérateurs tiroirs » qui, comme son nom l’indique, s’ouvre comme un tiroir mais s’étend davantage en largeur.

Non seulement les lieux seront plus ergonomiques mais ils revêtiront un nouveau look, bien plus coloré et beaucoup plus design que certaines cuisines élaborées pour des personnes handicapées, qui sont bien plus basiques au niveau de la décoration.

Comptez tout de même pas moins de 15.000 € pour obtenir une cuisine adaptée. Après il n’y a aucune limite de prix pour se faire plaisir, or là on parlera davantage de “gadgetisation”. Si vous souhaitez rajouter un élément motorisé à votre cuisine, cela vous coûtera tout de suite quelques centaines d’euros. Prenez l’exemple d’une armoire le Mans qui pivote et sort totalement de son rangement pourra, selon la qualité du matériau, si c’est un “made in china ou made in germany” et selon la qualité du chrome valoir entre 700 et 2000 €.

Beaucoup d’autres trésors technologiques, simples ou motorisés qui s’abaissent à la hauteur demandée sont à découvrir sur le site : www.ergomobilys.com.

Ergo Mobilys propose des solutions durables, pratiques et design pour la cuisine qui s’adaptent au handicap de chaque personne.

Et comme le précise avec sincérité Franck Colinet « nos cuisines sont toutes uniques, non extravagantes, agréables à vivre et ne rappellent en aucune manière le handicap des gens ».

Juliette Durieux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s